Un Nouvel Elan pour Chevigny

Site de Louis Legrand et des élus "Nouvel Elan" de Chevigny-Saint-Sauveur
banniere

          Au cours des dernières semaines, au travers de divers articles, on nous a dit que priorité serait  donnée au social, au désendettement de la ville, aux travaux dans les quartiers, à la vie associative. Ces choix auraient assurément été les nôtres.

Un budget primitif est le reflet des priorités et des ambitions qu'une municipalité nourrit pour sa ville. Il permet de vérifier l'adéquation entre les belles paroles et la réalité. Celui de 2009 a été examiné le 27 janvier. Que constate-t-on ? Que les  domaines déclarés prioritaires voient leur budget baisser ou stagner ! On est bien loin des déclarations précédentes.

       Taux-endettementIl y environ un an, au moment des élections municipales, M. BRENOT affirmait dans une de ses publications de campagne « Mon opposant qui conduit la liste socialiste et communiste veut nous faire croire que notre commune est très endettée … Eh bien non, notre commune n’est pas endettée ; notre endettement par habitant est celui de la moyenne des communes de notre importance ».
        
Les chiffres du dernier compte administratif connu (2007) confirment les affirmations de la liste « Un nouvel élan pour Chevigny » pendant la campagne : l’endettement en euros par habitant est bien plus élevé à Chevigny (903 €) qu’à Quetigny (399 €), Longvic (496 €), et que la moyenne des villes de même catégorie (872 €). Cette situation perdure depuis au moins 2001 : Chevigny est une ville endettée, et de manière chronique.

augmentation d'indemnitésEn réponse à notre article dans le "4 Pages" du mois de mai, M. BRENOT n'a qu'une défense : traiter les élus de l'opposition de menteurs ! Il affirme qu'il n'y aurait pas eu d'augmentation en 2008 puisque l'augmentation avait déjà été votée par l'opposition en 2001. C'est pathétique! Le vote des indemnités n'est valable que pour une mandature : il n'est pas reconductible automatiquement d'un mandat sur l'autre. Il y a eu en fait PLUSIEURS AUGMENTATIONS d'indemnités ces dernières années. Voici la réponse des élus d'opposition à paraître dans le "4 pages" du mois de juin 2008.

augmentationLe maire de Chevigny-Saint-Sauveur a fait voter par sa majorité, lors du Conseil municipal du 27 mars, les indemnités maximales prévues pour les villes de 49.999 habitants. Soit, par rapport aux villes de moins de 10.000 habitants,  une augmentation de 64% pour le maire et de 50% pour les adjoints. Cette augmentation coûtera 360.000 € de plus aux contribuables chevignois pendant les 6 ans du prochain mandat. UN SOU EST UN SOU écrivaient-ils pendant la campagne électorale !

billetsQuand François Rebsamen, maire de Dijon et président de l'agglomération, résume la politique de M. Brenot par : "Il consomme de l'espace sans aucun souci écolo et il refuse toute démarche d'ensemble.", Lucien Brenot riposte aussitôt, crûment : "L'argent de "Rebs", je n'en ai rien à foutre." ( "Le Monde" du 21-02-2008 )

Sous les projecteurs

D’un maire à l’autre.

167
A notre demande, le Tribunal Administratif (TA) a annulé la délibération du 8 octobre 2016...
Lire la suite

La municipalité de Chevigny-Saint-Sauveur sommée de récupérer les sommes dépensées pour la protection fonctionnelle accordée à Michel Rotger

691
Le Tribunal Administratif (TA) de Dijon annule la délibération du 8 octobre 2016 qui accordait au...
Lire la suite

Que coûte la protection fonctionnelle du maire de Chevigny-Saint-Sauveur ?

9224
Le maire de Chevigny-Saint-Sauveur a décidé d’attaquer un blogueur pour diffamation sur "personne...
Lire la suite

Conseil Municipal du 8/10/2016 - Déclaration lors de la demande de protection fonctionnelle du Maire de Chevigny-Saint-Sauveur

7803
On touche le fond... Hier matin, lors d'un conseil municipal extraordinaire, la protection...
Lire la suite

La demande de protection fonctionnelle de Michel Rotger, maire de Chevigny-Saint-Sauveur, différée

8424
Ce mardi 27 septembre 2016, le conseil municipal de Chevigny-Saint-Sauveur devait examiner une...
Lire la suite

Demande de démission du Maire - Conseil Municipal du 5 juillet 2016

14587
Déclaration de Louis Legrand pour demander la démission du maire suite à sa condamnation. -...
Lire la suite

Clos en Mont Vaux : la commune condamnée aux dépens

8911
Pour mémoire, un investisseur privé voulait faire une opération immobilière avenue de l'Egalité....
Lire la suite

Clos en Mont Vaux : la mairie recule devant la justice.

10327
Le 22 mai 2012, l’opposition de Chevigny-Saint-Sauveur claquait la porte du Conseil Municipal en...
Lire la suite

Un Conseil Municipal extraordinaire le 4 octobre 2012 consacré au Clos en Mont Vaux

8273
Le Clos en Mont Vaux seul point à l'ordre du jour : " Suite au recours en excès de pouvoir exercé...
Lire la suite