Un Nouvel Elan pour Chevigny

Site de Louis Legrand et des élus "Nouvel Elan" de Chevigny-Saint-Sauveur
banniere

changement maire 310x207M. Michel Rotger a démissionné et passé la main à M. Guillaume Ruet.
Hasard du calendrier, fin janvier 2019, le Tribunal Administratif (TA) a annulé, à notre demande, la délibération du 8 octobre 2016 accordant le bénéfice de la protection fonctionnelle au maire pour l’action en diffamation qu’il avait engagée à l’encontre de sa victime.
Le TA de Dijon a jugé que l’intérêt général s’opposait à ce que la protection fonctionnelle soit accordée à M. Rotger, alors que celui-ci venait de faire l’objet d’une condamnation pour des faits de harcèlement sexuel sur la personne d’une employée municipale, pour lui permettre de poursuivre l’action en diffamation engagée contre cette même employée.
La séance du 8 octobre avait été présidée par M. Ruet. Ce dernier avait refusé de répondre à plusieurs questions de nature à éclairer les conseillers municipaux sur l’identité de la personne poursuivie et les sommes à dépenser. Le TA estime ainsi qu’il résulte des pièces du dossier que la protection fonctionnelle a été accordée à M. Rotger sur la base "d’informations volontairement imprécises et erronées données aux conseillers municipaux".
En conclusion, le TA annule la délibération et ordonne à la commune de Chevigny-Saint-Sauveur de prendre les mesures nécessaires au recouvrement des sommes dépensées dans un délai d’un mois suivant la notification du jugement.
C’est une véritable satisfaction tant il était inacceptable que la commune supporte les frais dépensés pour la défense de M. Rotger dans le cadre d’une action qu’il avait engagée à l’encontre de sa victime. C’est d’autant plus satisfaisant que le TA reconnait que des informations essentielles ont été cachées, par M. Ruet notamment, aux conseillers municipaux avant le vote.
De plus, dans une note de service rédigée avant son départ et remise en main propre à chaque employé municipal, l’ancien maire dit avoir "conseillé à son successeur d’user dès qu’il sera nécessaire de son pouvoir de sanction". Cette note est une menace envers les 3 personnes qui avaient introduit contre la DGS une procédure pour harcèlement moral, et envers leurs témoins. Nous trouvons inadmissible de menacer des personnes qui ont fait appel à la justice.
Menaces envers le personnel municipal, "informations volontairement imprécises et erronées" au conseil municipal, tentatives de brider la parole de l’opposition... Pas sûr que la commune ait gagné au changement de maire.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sous les projecteurs

D’un maire à l’autre.

675
A notre demande, le Tribunal Administratif (TA) a annulé la délibération du 8 octobre 2016...
Lire la suite

La municipalité de Chevigny-Saint-Sauveur sommée de récupérer les sommes dépensées pour la protection fonctionnelle accordée à Michel Rotger

1276
Le Tribunal Administratif (TA) de Dijon annule la délibération du 8 octobre 2016 qui accordait au...
Lire la suite

Que coûte la protection fonctionnelle du maire de Chevigny-Saint-Sauveur ?

9695
Le maire de Chevigny-Saint-Sauveur a décidé d’attaquer un blogueur pour diffamation sur "personne...
Lire la suite

Conseil Municipal du 8/10/2016 - Déclaration lors de la demande de protection fonctionnelle du Maire de Chevigny-Saint-Sauveur

8285
On touche le fond... Hier matin, lors d'un conseil municipal extraordinaire, la protection...
Lire la suite

La demande de protection fonctionnelle de Michel Rotger, maire de Chevigny-Saint-Sauveur, différée

9053
Ce mardi 27 septembre 2016, le conseil municipal de Chevigny-Saint-Sauveur devait examiner une...
Lire la suite

Demande de démission du Maire - Conseil Municipal du 5 juillet 2016

15273
Déclaration de Louis Legrand pour demander la démission du maire suite à sa condamnation. -...
Lire la suite

Clos en Mont Vaux : la commune condamnée aux dépens

9416
Pour mémoire, un investisseur privé voulait faire une opération immobilière avenue de l'Egalité....
Lire la suite

Clos en Mont Vaux : la mairie recule devant la justice.

10841
Le 22 mai 2012, l’opposition de Chevigny-Saint-Sauveur claquait la porte du Conseil Municipal en...
Lire la suite

Un Conseil Municipal extraordinaire le 4 octobre 2012 consacré au Clos en Mont Vaux

8684
Le Clos en Mont Vaux seul point à l'ordre du jour : " Suite au recours en excès de pouvoir exercé...
Lire la suite