Un Nouvel Elan pour Chevigny

Site de Louis Legrand et des élus "Nouvel Elan" de Chevigny-Saint-Sauveur
banniere

(article paru dans le Chevigny Mag d'octobre 2017)
A l’approche de l’hiver, nous souhaitons évoquer la situation des personnes les plus fragiles de notre commune.

Actuellement, près de 200 familles chevignoises se rendent à Epimut, l’épicerie solidaire située à Quetigny. 150 personnes touchent le RSA, et une quarantaine de familles fréquente assidûment le Secours Populaire de Chevigny.

Que fait la municipalité pour toutes ces familles démunies ? L’année dernière, une cinquantaine de familles seulement a bénéficié d’aides financières. Le compte n’y est pas !

Paradoxalement, l’action sociale de la municipalité ne cesse de diminuer dans de nombreux domaines. Entre 2014 et 2016 :

  • le nombre de bons alimentaires distribués a été divisé par 2,
  • le montant de l’aide alimentaire a baissé d’environ 10 000 €,
  • le montant des secours attribués (aides pour le paiement des loyers, factures électricité / gaz, frais de garderie, cantine…) a diminué d’un tiers,
  • la participation de la commune au portage de repas pour les personnes âgées a également été réduite.

A Chevigny-St-Sauveur, aucune action de prévention n’est menée. Pourtant c’est une des missions des CCAS. Normalement le CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) devrait procéder chaque année à une Analyse des Besoins Sociaux de la population afin de pouvoir adapter au mieux ses actions à la réalité du terrain. Il n’en est rien ici : la municipalité n’a aucune vision globale des véritables difficultés rencontrées par nos concitoyens en situation de précarité. Il n’y a aucune volonté d’aller les trouver, de les accompagner et d’améliorer leur situation.

La politique sociale de la commune à destination des familles qui n’arrivent pas à se nourrir convenablement, à payer leur loyer ou leurs factures, est insuffisante.

La situation exige la création d’un véritable dispositif de prévention, un renforcement et une diversification des actions d’accompagnement. Cette évolution ne sera possible qu’avec un changement de mentalité : il faut arrêter de considérer qu’une personne bénéficiaire d’une aide alimentaire ou financière est une personne qui « profite du système ». C’est un raccourci trompeur.

La politique d’action sociale municipale doit apporter à chacun, en fonction de ses ressources et des difficultés rencontrées, un soutien et d’éventuelles aides financières, en coordination avec les partenaires publics et associatifs.

Louis Legrand – Isabelle Carillon - Laurent Coupat – Caroline Grison – Dénia Hazhaz

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sous les projecteurs

D’un maire à l’autre.

455
A notre demande, le Tribunal Administratif (TA) a annulé la délibération du 8 octobre 2016...
Lire la suite

La municipalité de Chevigny-Saint-Sauveur sommée de récupérer les sommes dépensées pour la protection fonctionnelle accordée à Michel Rotger

968
Le Tribunal Administratif (TA) de Dijon annule la délibération du 8 octobre 2016 qui accordait au...
Lire la suite

Que coûte la protection fonctionnelle du maire de Chevigny-Saint-Sauveur ?

9483
Le maire de Chevigny-Saint-Sauveur a décidé d’attaquer un blogueur pour diffamation sur "personne...
Lire la suite

Conseil Municipal du 8/10/2016 - Déclaration lors de la demande de protection fonctionnelle du Maire de Chevigny-Saint-Sauveur

8059
On touche le fond... Hier matin, lors d'un conseil municipal extraordinaire, la protection...
Lire la suite

La demande de protection fonctionnelle de Michel Rotger, maire de Chevigny-Saint-Sauveur, différée

8758
Ce mardi 27 septembre 2016, le conseil municipal de Chevigny-Saint-Sauveur devait examiner une...
Lire la suite

Demande de démission du Maire - Conseil Municipal du 5 juillet 2016

14947
Déclaration de Louis Legrand pour demander la démission du maire suite à sa condamnation. -...
Lire la suite

Clos en Mont Vaux : la commune condamnée aux dépens

9177
Pour mémoire, un investisseur privé voulait faire une opération immobilière avenue de l'Egalité....
Lire la suite

Clos en Mont Vaux : la mairie recule devant la justice.

10617
Le 22 mai 2012, l’opposition de Chevigny-Saint-Sauveur claquait la porte du Conseil Municipal en...
Lire la suite

Un Conseil Municipal extraordinaire le 4 octobre 2012 consacré au Clos en Mont Vaux

8507
Le Clos en Mont Vaux seul point à l'ordre du jour : " Suite au recours en excès de pouvoir exercé...
Lire la suite