Un Nouvel Elan pour Chevigny

Site des élus "Nouvel Elan" de Chevigny-Saint-Sauveur

banniere

 Le débat d’orientation budgétaire du 20 janvier 2005 a donné lieu à un compte rendu pour le moins partial en première page du 4 pages de mars 2005. Qu’en est-il vraiment ? C’est l’examen des ratios financiers qui permet de corriger certaines inexactitudes énoncées d’un ton péremptoire par l’équipe qui gère la ville. Ces ratios sont normalisés et permettent de mesurer la bonne santé des finances de notre commune, en particulier en facilitant la comparaison avec les autres communes de tailles comparables (communes de 10.000 à 20.000 habitants)...
Extraits : « Le maire a insisté sur la bonne maîtrise des frais de personnel, de la masse salariale» (souligné dans le 4 pages). Pourtant la courbe des « dépenses de personnel rapportées aux dépenses de fonctionnement » donne la part des dépenses réelles de fonctionnement affectées aux frais de personnel. Elle indique pour Chevigny St Sauveur des taux supérieurs à la moyenne des villes de même catégorie, et une augmentation régulière à partir du compte administratif (CA) 2003. Où est la maîtrise annoncée ? A noter que les taux moyens nationaux ne sont connus que 2 ou 3 ans plus tard car il faut le temps de recueillir les données et de les exploiter. Cependant, s’agissant de moyennes nationales, elles évoluent en général peu d’une année sur l’autre.
 Le ratio « dépenses d’équipement brut/population » évalue quant à lui l’effort d’équipement de la commune en euros par habitant; il reflète l’investissement de la commune réalisé dans les infrastructures dédiées aux habitants : achat de terrains, construction de bâtiments, travaux d’aménagement de la voirie, aménagement et équipement de locaux, achat de véhicules, etc. Pour Chevigny, cet indicateur est toujours systématiquement inférieur, de plusieurs dizaines d’euros par habitant, à la moyenne nationale. Élections municipales de 2001 obligent, il a augmenté en 2000 et 2001 grâce à la construction de la maison de l’enfance. Que nous sortira-t-on en 2007-2008, à la veille des prochaines élections municipales ?  Mais ce ratio est retombé à moins du tiers de la moyenne nationale en 2002! C’est d’autant plus inquiétant que l’effet cumulatif aggrave chaque année le déficit en équipements de la commune. A ce rythme, l’état de la chaussée et des trottoirs a du mal à s’améliorer dans notre ville. Est-ce là la gestion « père de famille » du maire ? Pour ces raisons et pour d’autres que nous ne manquerons pas de vous exposer dans nos prochaines éditions, les élus d’opposition n’ont pas voté le budget primitif lors du conseil municipal du 17 mars 2005.

Les commentaires sont clos pour cet article.

Sous les projecteurs

Que coûte la protection fonctionnelle du maire ?

8703
Le maire de Chevigny-Saint-Sauveur a décidé d’attaquer un blogueur pour diffamation sur "personne...
Lire la suite

Conseil Municipal du 8/10/2016 - Déclaration lors de la demande de protection fonctionnelle du Maire de Chevigny-Saint-Sauveur

7271
On touche le fond... Hier matin, lors d'un conseil municipal extraordinaire, la protection...
Lire la suite

La demande de protection fonctionnelle de Michel Rotger, maire de Chevigny-Saint-Sauveur, différée

7784
Ce mardi 27 septembre 2016, le conseil municipal de Chevigny-Saint-Sauveur devait examiner une...
Lire la suite

Demande de démission du Maire - Conseil Municipal du 5 juillet 2016

13775
Déclaration de Louis Legrand pour demander la démission du maire suite à sa condamnation. -...
Lire la suite

Clos en Mont Vaux : la commune condamnée aux dépens

8424
Pour mémoire, un investisseur privé voulait faire une opération immobilière avenue de l'Egalité....
Lire la suite

Clos en Mont Vaux : la mairie recule devant la justice.

9841
Le 22 mai 2012, l’opposition de Chevigny-Saint-Sauveur claquait la porte du Conseil Municipal en...
Lire la suite

Un Conseil Municipal extraordinaire le 4 octobre 2012 consacré au Clos en Mont Vaux

7868
Le Clos en Mont Vaux seul point à l'ordre du jour : " Suite au recours en excès de pouvoir exercé...
Lire la suite