Un Nouvel Elan pour Chevigny

Site des élus "Nouvel Elan" de Chevigny-Saint-Sauveur

banniere

Place du monument aux morts de Chevigny-Saint-Sauveur - Photo Corinne RoyerDans un article du Bien Public publié le 2 mai, Monsieur Rotger, Maire de Chevigny-Saint-Sauveur affirme que le projet de nouvelle place de monument aux morts a été voté à l’unanimité par le conseil municipal. C’est inexact.

Le groupe des élus d’opposition a découvert l’avant-projet de la nouvelle place du monument aux morts lors du conseil municipal du 24 janvier 2012. La commission Urbanisme et Travaux n’avait pas été consultée.

Lors de la présentation de cet avant-projet, le mur en Corten devait être ajouré ; sa hauteur n’était pas fixée. Nous avons émis plusieurs critiques. En particulier nous souhaitions déplacer le monument dans un espace aménagé en jardin public avec des bancs pour les seniors, et un parking à vélos. Dans la délibération soumise au conseil du 24 janvier nous avons obtenu que la phrase "autorise le Maire à poursuivre le projet" soit remplacée par "demande à la Commission Urbanisme et Travaux de travailler sur ce projet". Le Maire d’alors, Monsieur Brenot, avait tenu à rajouter "dans l’esprit proposé" car il ne voulait pas faire étudier un nouveau projet pour des raisons de calendrier : il souhaitait faire coïncider l’inauguration de la place avec le congrès départemental de la FNACA qui s’est tenu le 14 avril 2013. C’est cette délibération que notre groupe a votée avec l’intention d’améliorer en commission l’unique projet qui nous était soumis. Aucune autre délibération pour approuver le projet et autoriser le Maire à le réaliser n’a été soumise au conseil municipal.

Arriere de la place du monument aux morts de Chevigny - photo JF LapipeDans les jours qui ont suivi, nous avons fait un article dans le 4Pages (journal de la commune) numéroté mars 2012 pour avertir la population chevignoise du projet en cours (cliquer sur ce lien pour voir l’article).

Concernant le coût, nous avons appris, lors du débat d’orientation budgétaire du 21 février 2012, que le coût du projet de déplacement du monument aux morts s’élèverait à 590 000 €.

Puis le projet a été revu à la baisse en commission (nous avons notamment fait supprimer les 4 arbres en Corten qui coûtaient 25 000 € pièce) et l’estimation globale du coût est passé à 360 000 €, soit une économie de 230 000 €. Par la suite, nous élus d’opposition avons approuvé l'opération de déplacement du monument aux morts et avons voté toutes les demandes de subvention (à la FNACA, à l’ONAC (voir la débération du 7 juin 2012), demande au sénateur Houpert) pour réduire la charge financière supportée par les Chevignois.

Mur en corten de la place du monument aux morts de Chevigny - photo JF LapipeLa nouvelle place du Monument aux Morts a été réalisée sans véritable concertation. En commission d’Urbanisme et Travaux, nos propositions pour apporter plus de verdure à la place envisagée ont été rejetées. Depuis le début du mandat, nous réclamons en vain la mise en place de commissions extra-municipales intégrant des Chevignois non élus qui pourraient y donner leur avis.

Les habitants de l'immeuble du 1 rue des Clématites ont découvert avec surprise le mur en Corten érigé devant leur immeuble qui leur bouchait la vue. Ils ont fait signer une pétition par environ 90 personnes du quartier. Si une réunion publique avait été organisée, les habitants du quartier auraient pu donner leur avis avant les travaux, et la commune aurait pu écomnomiser de l'argent et éviter les tensions.

Malgré un coût final très élevé (468 000 €), la place inaugurée le 28 avril 2013 n’a pas le style sobre et digne qui convient aux commémorations de la mémoire de nos morts.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sous les projecteurs

Que coûte la protection fonctionnelle du maire ?

254
Le maire de Chevigny-Saint-Sauveur a décidé d’attaquer un blogueur pour diffamation sur "personne...
Lire la suite

Conseil Municipal du 8/10/2016 - Déclaration lors de la demande de protection fonctionnelle du Maire de Chevigny-Saint-Sauveur

293
On touche le fond... Hier matin, lors d'un conseil municipal extraordinaire, la protection...
Lire la suite

La demande de protection fonctionnelle de Michel Rotger, maire de Chevigny-Saint-Sauveur, différée

1779
Ce mardi 27 septembre 2016, le conseil municipal de Chevigny-Saint-Sauveur devait examiner une...
Lire la suite

Demande de démission du Maire - Conseil Municipal du 5 juillet 2016

2953
Déclaration de Louis Legrand pour demander la démission du maire suite à sa condamnation. -...
Lire la suite

Clos en Mont Vaux : la commune condamnée aux dépens

2027
Pour mémoire, un investisseur privé voulait faire une opération immobilière avenue de l'Egalité....
Lire la suite

Clos en Mont Vaux : la mairie recule devant la justice.

4110
Le 22 mai 2012, l’opposition de Chevigny-Saint-Sauveur claquait la porte du Conseil Municipal en...
Lire la suite

Un Conseil Municipal extraordinaire le 4 octobre 2012 consacré au Clos en Mont Vaux

1262
Le Clos en Mont Vaux seul point à l'ordre du jour : " Suite au recours en excès de pouvoir exercé...
Lire la suite