Un Nouvel Elan pour Chevigny

Site des élus "Nouvel Elan" de Chevigny-Saint-Sauveur

banniere

A propos de la future caserne des pompiers à Chevigny-Saint-Sauveur 

Le prix du terrain
Le projet Osadice (Optimisation des Secours dans l’AgglomérationDijonnaise et les Communes Environnantes) du Service Départemental d’Incendie et de Secours (SDIS) prévoit la création de deux nouvelles casernes de pompiers, l’une à Longvic et l’autre à Chevigny-Saint-Sauveur. Les deux communes cèdent au SDIS, au prix symbolique de 15 €, deux terrains d’environ 10.000 m2 chacun. Le terrain de Longvic a été estimé par les services des domaines à 9.600 €. Celui de Chevigny-Saint-Sauveur, situé dans la Zone d’Aménagement Concerté (ZAC) 6NA à côté de l’église de la Visitation, est évalué à 727.000 €, soit 75 fois le prix du terrain de Longvic. Cela représente plus de la moitié du produit annuel de la taxe d’habitation chevignoise.
caserne de ChevignySi 10.000 € nous semblent un apport raisonnable, nous considérons que l’effort financier consenti par la commune de Chevigny est disproportionné. Il n’y a pas d’exemple en Côte d’Or de don d’un terrain de cette valeur au SDIS. Et toutes les communes  ne font pas don au SDIS des terrains qu'il occupe. Le SDIS a acheté ses 5 ha de terrain à Saint-Apollinaire et ses locaux à la Toison d’Or.
Le maire dit que la ZAC 6NA sera excédentaire. Les recettes prévues viendront de la vente de terrains aménagés appartenant à la commune. Que les opérations soient inscrites dans le budget principal de la commune ou dans le budget de la ZAC ne change rien. Les éventuels excédents bénéficieront aux finances communales qui en ont bien besoin, et les éventuels déficits devront être comblés.
Les sapeurs-pompiers accomplissent tous les jours des tâches exceptionnelles de courage et de dévouement. C’est avec fierté que nous les accueillerons à Chevigny-Saint-Sauveur.
Mais les nécessaires contributions financières doivent selon nous être mieux réparties, et chaque collectivité territoriale doit rester dans ses compétences. Chevigny participe déjà depuis longtemps au budget du SDIS : le Grand Dijon, au nom de toutes les communes membres, verse 8.000.000 € tous les ans (24% du budget du SDIS). Pour les projets de cette envergure, la commune ne peut se substituer ni au Grand Dijon, où elle n’est pas représentée par son maire depuis 2001, ni au Conseil Général.

 

Les incidences du projet Osadice
Avant le projet Osadice, notre caserne intervenait principalement sur Chevigny, avec des pompiers chevignois volontaires. Depuis la nouvelle organisation, des pompiers professionnels y font équipe avec des volontaires de tout l’est dijonnais car le champ d’action de la caserne actuelle dépasse largement la commune. Chevigny ne sera pas la principale bénéficiaire de la future caserne, et c’est normal ! Le projet Osadice prévoit la fermeture à terme de tous les centres locaux. Ceux de Saint-Apollinaire, de Neuilly, de Talant, de Plombières sont déjà fermés. La commune de Chevigny aurait de toute façon récupéré les locaux de l’actuelle caserne locale, quels que soient les emplacements choisis pour les deux nouvelles casernes.
Et si le prix du m2 de terrain a augmenté sur la ZAC, ce n’est pas à cause de la venue du SDIS comme on veut nous le faire croire, mais du fait de la spéculation consécutive à la Déclaration d’Utilité Publique utilisée pour forcer les propriétaires à vendre.
Les raisons de la largesse de la municipalité
La cession du terrain au SDIS est en réalité intéressée. Les zones d’activité de plus de 5 ha relèvent en effet du Grand Dijon. La commune n’a obtenu une dérogation pour la création de la ZAC 6 NA que parce qu’elle y envisageait des équipements d’intérêt communal. Pourtant il a surtout été question d’un supermarché discount, d’un hôtel, d’une station de lavage de voiture… La crèche et l’EHPAD annoncés ont du mal à voir le jour. La caserne du SDIS est le seul équipement non industriel ou commercial concret. Il faut donc le garder pour justifier la ZAC … à tout prix. Sauf que c’est un équipement à vocation intercommunale, pas vraiment dans les compétences d’une commune de 10.000 hab.

Voir aussi les articles du journal "Le Bien Public"
La caserne de la discorde , le compte rendu dans le BP des débats au conseil municipal publié le 28 février 2011
Quelques précisions sur le déménagement de la caserne, les réactions du maire et du SDIS, publiées le 3 mars 2011
Une caserne à tout prix ?, le point de vue des élus d'opposition, publié le 10 mars 2011
 
Les élus du groupe d’opposition ″Un nouvel Elan pour Chevigny″ :
Louis Legrand – Jocelyne Macé – Christian Preioni – Caroline Grison – Denis Poirel – Dénia Hazhaz – Pascal Gauthier.
reçoivent sur  rendez-vous - Tél. : 03.80.57.08.97 Mél : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sous les projecteurs

Que coûte la protection fonctionnelle du maire ?

2039
Le maire de Chevigny-Saint-Sauveur a décidé d’attaquer un blogueur pour diffamation sur "personne...
Lire la suite

Conseil Municipal du 8/10/2016 - Déclaration lors de la demande de protection fonctionnelle du Maire de Chevigny-Saint-Sauveur

2280
On touche le fond... Hier matin, lors d'un conseil municipal extraordinaire, la protection...
Lire la suite

La demande de protection fonctionnelle de Michel Rotger, maire de Chevigny-Saint-Sauveur, différée

3743
Ce mardi 27 septembre 2016, le conseil municipal de Chevigny-Saint-Sauveur devait examiner une...
Lire la suite

Demande de démission du Maire - Conseil Municipal du 5 juillet 2016

6693
Déclaration de Louis Legrand pour demander la démission du maire suite à sa condamnation. -...
Lire la suite

Clos en Mont Vaux : la commune condamnée aux dépens

3684
Pour mémoire, un investisseur privé voulait faire une opération immobilière avenue de l'Egalité....
Lire la suite

Clos en Mont Vaux : la mairie recule devant la justice.

5628
Le 22 mai 2012, l’opposition de Chevigny-Saint-Sauveur claquait la porte du Conseil Municipal en...
Lire la suite

Un Conseil Municipal extraordinaire le 4 octobre 2012 consacré au Clos en Mont Vaux

3019
Le Clos en Mont Vaux seul point à l'ordre du jour : " Suite au recours en excès de pouvoir exercé...
Lire la suite