Un Nouvel Elan pour Chevigny

Site des élus "Nouvel Elan" de Chevigny-Saint-Sauveur

banniere

Articles traitant de l'enseignement & de la petite enfance.

Le 19 février 2009, divers collectifs ont organisé "La nuit de l'Education" dans les écoles des grandes villes de l'agglomération dijonnaise. Il s'agissait d'organiser des débats, ouverts à tous, sur les mesures mises en place dans l'Education Nationale. A Chevigny-Saint-Sauveur, le maire a refusé aux défenseurs de l'école publique, organisés en collectif, l'accès aux écoles de la commune. La raison invoquée était le défaut d'assurance du collectif nouvellement créé "l'Est dijonnais pour l'école publique". Mais cet argument n'a pas empêché M. Brenot de proposer au collectif. une autre salle soumise pourtant aux mêmes règles de sécurité. Il n'est pas à une contradiction prés ! La FCPE, dûment assurée, s'est vue elle aussi refuser l'accès aux écoles.

tract Brenot

Monsieur le maire répond aux problèmes de l’enfance :par la construction d’un seul bâtiment : l’extension de l’école Buisson Rond. « Oui, c’est fait » 10 ans après, contraint et forcé par l’obligation de la mise aux normes du restaurant scolaire. Mais au fait, M. le maire, à quand l’insonorisation de ce nouveau restaurant scolaire  demandé par les parents d’élèves?

 

 

        

 Le Contrat éducatif pour les activités périscolaires doit présenter les axes et les moyens éducatifs sur lesquels la Ville de Chevigny s'engagera.

Aux côtés de l’école et de la famille, les temps périscolaires représentent des moments éducatifs à part entière.

La Ville de Chevigny aura pour objectif d’offrir à tous les enfants et les jeunes Chevignois âgés de 3 à 16 ans, un service public de l’animation périscolaire diversifié et de qualité, adapté à leurs besoins, contribuant à leur développement et à leur épanouissement.

écoleC'est en 1881, que les deux Jules (Grévy et Ferry) imposent l’école de la République : laïque, gratuite et obligatoire.

Et ce fut l’équivalent d’une révolution : tous les enfants pouvaient, enfin ! être scolarisés gratuitement. En plus, l’Ecole était devenue laïque…, ce n’étaient plus les religieux qui assureraient dorénavant l’éducation des enfants du Peuple, les enfants de la république mais des instituteurs, les «  hussards de la République » comme Charles Péguy les appelait alors.

Aujourd’hui,  l’école est le "centre de vie du quartier".

C’est devant l’école que les familles se rencontrent et vivent leur ville. C’est pourquoi  les élus municipaux que nous serons y accorderont  le maximum d’intérêt.

Sous les projecteurs

Que coûte la protection fonctionnelle du maire ?

954
Le maire de Chevigny-Saint-Sauveur a décidé d’attaquer un blogueur pour diffamation sur "personne...
Lire la suite

Conseil Municipal du 8/10/2016 - Déclaration lors de la demande de protection fonctionnelle du Maire de Chevigny-Saint-Sauveur

1672
On touche le fond... Hier matin, lors d'un conseil municipal extraordinaire, la protection...
Lire la suite

La demande de protection fonctionnelle de Michel Rotger, maire de Chevigny-Saint-Sauveur, différée

3128
Ce mardi 27 septembre 2016, le conseil municipal de Chevigny-Saint-Sauveur devait examiner une...
Lire la suite

Demande de démission du Maire - Conseil Municipal du 5 juillet 2016

5243
Déclaration de Louis Legrand pour demander la démission du maire suite à sa condamnation. -...
Lire la suite

Clos en Mont Vaux : la commune condamnée aux dépens

3024
Pour mémoire, un investisseur privé voulait faire une opération immobilière avenue de l'Egalité....
Lire la suite

Clos en Mont Vaux : la mairie recule devant la justice.

5151
Le 22 mai 2012, l’opposition de Chevigny-Saint-Sauveur claquait la porte du Conseil Municipal en...
Lire la suite

Un Conseil Municipal extraordinaire le 4 octobre 2012 consacré au Clos en Mont Vaux

2131
Le Clos en Mont Vaux seul point à l'ordre du jour : " Suite au recours en excès de pouvoir exercé...
Lire la suite